50ȻƵ

䲹è dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

䲹éǰ

Politique

Retour

24 septembre 2023

Caroline B50ȻƵard - cbedard@medialo.ca

Le Bloc Québécois obtient satisfaction à l’issue des négociations

Commission d’enquête publique et indépendante

1823négociation

©dzܰٴǾ

Luc Thériault, député de Montcalm, accompagné de Nathalie Sinclair-Desgagné, déput50ȻƵ de Terrebonne.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, de même que les députés Luc Thériault (Montcalm) et Nathalie Sinclair-Desgagné (Terrebonne), saluent la nomination de la juge de la Cour d’appel du Québec, Marie-Josée Hogue, à titre de présidente de l’enquête publique et indépendante sur les ingérences étrangères.

Après plusieurs semaines de travail, une entente est survenue entre les partis concernant le mandat et le choix de la présidence, et le Bloc Québécois se réjouit que l’ensemble de ses exigences aient été respectées.

« Depuis les tout premiers débuts de ce dossier, le Bloc Québécois a travaillé de manière constructive et de bonne foi, tout en maintenant les mêmes demandes auprès du gouvernement Trudeau, à savoir qu’une enquête publique et indépendante, présidée par une personne choisie avec l’assentiment de la Chambre des Communes, était requise. Le Bloc Québécois a négocié tout l’été avec le gouvernement et les autres partis d’opposition et ce travail a porté fruit puisque l’ensemble des revendications du Bloc Québécois ont été respectées », souligne Yves-François Blanchet.

« Nous sommes d’avis que le choix de Marie-Josée Hogue, une juge québécoise, à la barre de cette enquête publique, s’avère excellent. La juge Hogue possède non seulement l’expertise et les qualités recherchées pour ce mandat, mais elle dispose également de l’indépendance que nous souhaitons chez la personne qui sera aux commandes de cette enquête », ajoute Nathalie Sinclair-Desgagné, députée de Terrebonne.

« La table est mise et nous sommes confiants pour la suite dans ce processus essentiel au maintien de la confiance des citoyens dans leurs institutions et à l’intégrité de notre processus démocratique, notamment face aux interventions des puissances étrangères. Soyez assurés que c’est un dossier que nous allons suivre de très près », conclut Luc Thériault, député de Montcalm.

Pour lire davantage d’articles, vous pouvez désormais nous suivre sur Twitter (twitter.com/JournalLaRevue) et sur LinkedIn (bit.ly/linkedinlarevue). (CB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité