50ȻƵ

䲹è dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

䲹éǰ

ٳܲé

Retour

19 décembre 2023

Laureen Peers - lpeers@medialo.ca

Mascouche annonce une hausse moyenne du compte de taxes de 4,84 %

Budget 2024

Présenté le 18 décembre au soir, la Ville de Mascouche qualifie son budget comme étant « réaliste et responsable pour 2024 » et qui « met les priorités aux bonnes places ».

« Quand on fait un budget, il ne faut pas pelleter pour les générations futures. Il faut prendre nos responsabilités », indique le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, lors d’une entrevue accordée à La Revue. « On avait pris l'engagement d'avoir des budgets année après année, en deçà de la hausse du coût de la vie et on est un peu en bas du coût de la vie. Un peu plus serré cette année parce que c'est notre réalité ».  

3123_Budget Mascouche 2024

©Laureen Peers - La Revue

Le maire de Mascouche Guillaume Tremblay est entouré de la directrice des finances et tr50ȻƵorière, Luce Jacques et du directeur général Jasmin Savard.

En effet, la hausse moyenne du compte de taxes pour 2024 sera de 4,84 % alors que la hausse du coût de la vie est estimée à 5,0 % selon l’indice de référence. En d’autres termes, pour une propriété dont la valeur moyenne est établie à 320 700 $, un montant de 186,49 $ sera ajouté au compte de taxes. Cela représente un taux de 0.8526 $ du 100 $ d’évaluation dans le résidentiel, de 2.7498 $ pour le commercial et de 2.2508 $ pour l’industriel. 

La forte croissance économique que connait Mascouche depuis quelques années, notamment en raison du développement du CentrOparc et du secteur de la Gare, permettrait selon la Ville d’avoir une « hausse mesurée ». Le maire mentionne d’ailleurs à La Revue que sans ces revenus-là, la hausse du compte de taxes serait plus forte, alors que le développement économique « permet d'avoir des comptes de taxes compétitifs ».  

À noter que le budget prévoit une majoration de 0,01 $ par 100 $ d’évaluation afin d’assurer la pérennité des infrastructures et de financer au comptant certaines interventions. « Les sommes supplémentaires dégagées serviront à assurer à la population un réseau routier sécuritaire qui traversera le temps et c’est là une priorité pour nous », précise M. Tremblay. La Ville estime que ce sera bénéfique à terme pour les finances publiques dans un contexte de taux d’intérêt élevés. 

Un budget en hausse de 10,49 %  

Le budget 2024 s’élève à 114 052 000 $, soit un écart de plus de 10 M$ avec celui de 2023. L’augmentation de 10,49 % des dépenses du présent budget est principalement liée à l’inflation actuelle et la hausse des taux d’intérêt qui touchent dans une très grande proportion les services directs à la population. 

« Nous devons conjuguer avec des coûts qui montent en flèche comme celui du déneigement qui connait une hausse de 50 % cette année ou celui du marquage routier qui a augmenté de 70 % », mentionne le maire qui explique que le service de déneigement représente à lieu seul un coût supplémentaire de 2,6 M$. Il ajoute à cela que les taux d'intérêt sont passés à 5,5 %, alors qu’ils avaient été signés à 1 % ou 2 %. « Je pense que comme citoyen, on le vit tous et toutes dans nos vies à tous les jours, tout augmente, et c'est pareil pour la Ville ».  

«Ça serait de mentir de dire qu'on a eu des marges de manœuvre exceptionnelles dans le budget. La réalité, c'est que c'est un budget qui a été, en dix ans, le plus difficile.» - Guillaume Tremblay, maire de Mascouche 

Dettte 

Pour ce qui est de la dette, le maire se dit en être « plus que content ». « Quand je suis arrivé au pouvoir en 2013, 25 % du budget d'opération s'en allait sur la dette. On est à 16 % aujourd’hui, malgré les investissements majeurs sur le territoire et l’augmentation des taux d’intérêt ». C’est notamment pour cette raison qu’elle se situe à plus de 18,7 M$ dans le budget de 2024 contre 17,3 M$ en 2023.  

Le PTI 

Concernant le programme triennal d’immobilisations (PTI) 2024-2026, il s’élève à 150,1 M$ pour les trois ans, soit 44,7 M$ en 2024, 50,2 M$ en 2025 et 55,2 M$ en 2026. Pour 2024, Mascouche entend garder le cap pour décongestionner son réseau routier, améliorer l’état des routes, sécuriser les réseaux piétons et cyclables et offrir un milieu de vie dynamique et accessible à tous. « Dans le contexte actuel, où plusieurs doivent se serrer la ceinture, il est d’autant plus important de rendre le loisir accessible et mon équipe et moi en faisons une priorité ». 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité