50ȻƵ

䲹è dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

䲹éǰ

Communautaire

Retour

07 février 2024

Clément Bolano - cbolano@medialo.ca

Des centres de prévention de suicide essentiels pour répondre à la détresse

Les CPS agissent autant en prévention qu'en soutien après un évènement tragique. - Photo M50ȻƵialo Archives

© Photo M50ȻƵialo Archives

Dans un contexte post-pandémique inflationniste où la santé mentale des Québécois est mise à rude épreuve, les centres de prévention du suicide se révèlent plus que jamais indispensables. Le Regroupement des centres de prévention du suicide du Québec (RCPSQ), une organisation clé dans ce combat, déploie des efforts considérables pour offrir un soutien vital aux personnes en détresse.

Fondé en 2015 , le RCPSQ regroupe 28 centres de prévention du suicide répartis sur l’ensemble du territoire québécois. Chaque centre offre une gamme de services adaptés aux besoins de leur communauté, allant de l’intervention directe auprès des personnes suicidaires à la formation des intervenants, en passant par la sensibilisation du grand public.

L’intervention téléphonique demeure au cœur des services offerts par les CPS. Disponible 24 heures sur 24, elle permet aux personnes en crise de trouver une écoute attentive et professionnelle. La ligne 1-866-APPELLE est un gage d'espoir pour ceux qui pensent au suicide, qui s’inquiètent pour un p roche, ou qui ont été endeuillés par un suicide.

« On propose également le clavardage en ligne et un service de messagerie texte », précise Claudia Charron, directrice générale du RCPSQ. « Les intervenants sont des personnes de cœur, formées pour comprendre la réalité des gens dans le besoin et leur donner une vraie écoute », précise-t-elle.

Les centres offrent aussi un accompagnement post-crise. Cette étape cruciale permet de soutenir les personnes dans leur cheminement vers le rétablissement, « en leur proposant des suivis personnalisés et en les orientant vers des ressources adaptées » à leur situation.

Campagnes de sensibilisation

La prévention est également une mission centrale du RCPSQ. À travers des campagnes de sensibilisation et des formations, les centres visent à démystifier le suicide, à briser les tabous et à promouvoir les bons réflexes face à la détresse. Ces actions visent à éduquer le grand public et les professionnels sur les signes avant-coureurs du suicide et les manières d’y réagir efficacement.

Les CPS jouent aussi un rôle crucial dans le soutien aux proches. Ils offrent des services d’aide et de soutien aux familles et amis affectés par le suicide d’un être cher. Ces services visent à accompagner ces personnes dans leur processus de deuil et à leur offrir des outils pour faire face à cette épreuve.

« Certaines personnes se trouvent elles-mêmes détresse après le suicide d'un proche. Les équipes des centres de prévention sont là pour leur offrir un vrai soutien professionnel », abonde la directrice du réseau.

Enfin, le RCPSQ s'implique activement dans la recherche et l'élaboration de politiques publiques en matière de prévention du suicide. En collaborant avec des chercheurs et des décideurs, l'organisation contribue à l'avancement des connaissances sur le suicide et à l'amélioration des stratégies de prévention.

Le travail des centres de prévention du suicide est essentiel pour combattre la détresse au Québec. Le RCPSQ travaille en outre en collaboration avec les différents organismes de santé mentale à travers la province. « On a au Québec une grande expertise [… ] et un tissu très serré de ressources communautaires en santé mentale », conclut Claudia Charron.

Besoin d’aide? Appeler la Ligne québécoise de prévention du suicide: 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), utiliser la messagerie texte 535-353 ou le clavardage sur la plateforme Suicide.ca.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité